Sainte marie sur ouche 

et

 pont de pany

Située dans un élargissement de la vallée de l'Ouche, empruntée par le Canal de Bourgogne et une ancienne voie ferrée, la commune de Sainte Marie sur Ouche est établie dans un coude de la rivière. A l'est le Champ des chênes (alt. 401 m) et la Corvée Boisseau (alt. 512 m), lisières de la vaste forêt de Liau, plus au sud. A l'ouest, relief du bois de La Buchaille (alt. 328 m). Village allongé à quelque distance de la rive gauche de l'ouche, avec un pont enjambant la rivière et le canal.

Ecart ; Pont de Pany (alt290 m) au nord, étiré le long de l'ancienne route de Paris, avec ponts sur l'ouche et le canal.

Population :   589 habitants

Superficie :  821 hectares

Altitude :  288 mètres

Fête communale : 

Fête patronale : le 15 août

du 19 ième

Coyon ou Coïon jusqu'en 1620; d'après Courtépée, Jean-Catherine, seigneur du lieu et conseiller au Parlement, fit changer ce nom en celui de Sainte Mairie, patronne de sa paroisse. Bain sur Ouche à la Révolution. Sainte Marie sur Ouche en 1811.

Dépendait autrefois du Gouvernement de Bourgogne, bailliage et subdélégation d'Arnay-le-Duc. Cure très ancienne avec Agey pour succursale ; du diocèse de Langres, doyenné de Saint Seine. Unie en 1731 au diocèse de Dijon, doyenné de Sombernon. Paroisse érigée en 1803.

Vallée de l'Ouche. Rives du canal de Bourgogne. Collines boisées. Forêt de Liau, bois de la Chaux, de la Buchaille. Arboretum* de la Chassagne, à Pont-de-Pany. Routes touristiques d'accès.

Extrait du Dictionnaire des communes d'Emile T.:

Sainte Marie, sur l'ouche et le canal, était appelé République-sur-Ouche pendant la Révolution. Dép. Pont-de-Pany. 4 moulins. 5 éclusières. 513 habitants.

Origine du nom : (d'après G. TAVERDET -  Noms de lieux de Bourgogne- ed. Bonneton - 1994)

Appelé autrefois Coyon (bien proche de "couillon") l'historien Courtépée raconte que les habitants étaient l'objet des quolibets des villages voisins ; le village prit donc, avec l'autorisation de Louis XIV, son nom actuel de Sainte Marie, puis Sainte Marie sur Ouche, malgré l'interruption révolutionnaire en République-sur-Ouche, puis Bain-sur-Ouche.

Sobriquets  des habitants de sainte Marie : (d'après Clement Janin - 1880)

Les coyons : Le village s'appelait autrefois Coïon. "Jean Catherine, conseiller au parlement, dit Courtepée, fit changer en 1620 ce nom de Coïon en celui de Sainte-Marie, à cause des querelles continuelles excitées entre les habitants et leurs voisins, qui leur reprochaient d'être des coyons"

 

Sobriquets des habitants de Pont de Pany : (d'après Clement Janin - 1880)

Les pille-passants : Situé sur la grande route de Paris, Pont-de-Pany avait autrefois poste aux chevaux et auberges.

Les meilleures auberges, avant la Révolution, étaient : le Petit-Saint-Jean, l'Ecu de france et le Lion-d'Or. Il parait qu'on n'y ménageait pas la bourse des voyageurs.

A Dijon, on dit en proverbe d'une chose burlesque : C'est comme la descente des oies au Pont-de-Pany.

L'origine de ce dicton, on l'ignore. Il reprit une vogue nouvelle, il y  a tente ans, grâce à une fantaisie musicale des plus excentriques, de notre compatriote Eugène Mercier.

Quand l'habile virtuose exécutait sur son violon, avec une verve désopilante, la descente des oies au Pont-de-Pany, les auditeurs étaient, dit on pris de ce rire inextinguible que le vieil Homère prête aux Dieux...

Un très beau site sur Sainte MARIE sur OUCHE : http://perso.wanadoo.fr/sainte-marie/

avec notamment une visite virtuelle des plus réussies !! 

 

Agey

Village Précédent

Village suivant

Velars sur Ouche
t Retour carte