Les Terres Rouges

"Les terres rouges derrière le cimetière où nous faisions du vélo hardi petit. C'était un amas de résidus de la briqueterie (« l'usine ») et le monticule était constitué de terre rouge foncée avec parfois des petites cristallisations de cuivre à nous faire rêver comme des découvreurs de trésors."

Sylvain (ancien habitant de COUTERNON)

Entrée du petit bois

lieu dit "les terres rouges"

A l'intérieur, le sol est réellement rouge et les gamins y font toujours du vélo.

 

Retour